Auteur/autrice : gerard.py@seaucc.ch

Nomination au comité du SEAUCC

Nomination au comité du SEAUCC

L’assemblée des délégués du syndicat du 6 juillet 2022 a nommé sur proposition de la municipalité de Courtelary M. Bertrand Barras au comité en remplacement de M. Olivier Delobel démissionnaire.

Le comité salue cette nomination et souhaite la bienvenue à M. Barras.

M. Barras peut être contacté par email à l’adresse suivante bertrand.barras@seaucc.ch

Travaux Les Frasses / chemin du Pâturage à Cormoret

Travaux Les Frasses / chemin du Pâturage à Cormoret

Le Syndicat des eaux de Courtelary-Cormoret (SEAUCC) a planifié des travaux importants sur son réseau, principalement dans le secteur des Frasses à Cormoret.

Des fouilles préparatoires ont lieu les 1er et 2 juin mais c’est le 8 juin entre 08h00 et 17h00 que les interventions se font sur les conduites avec une coupure d’eau générale et ceci dans une grande partie du secteur Ouest du village. Les riverains concernés par cette coupure, soit environ 40 bâtiments, ont été avisés il y a quelques temps.

Ces travaux consistent à relier plusieurs bouclages entre des conduites et à poser ou changer des vannes qui vont nous permettre d’isoler des secteurs plus petits, par exemple en cas de fuites

Nous profiterons également d’implanter des nouvelles bornes incendie afin d’améliorer des interventions du service du feu.

Ces travaux, répartis sur six emplacements, vont inévitablement poser quelques problèmes de circulation, des déviations seront mises en place de cas en cas.

Enfin, une fois le réseau rétabli, nous conseillons aux consommateurs concernés de laisser couler l’eau quelques minutes à leurs robinets.

Merci de la compréhension de toutes et tous, en cas de besoin le n° 032 552 05 44 est à disposition.

Fuite à la Rue du Moulin Courtelary

Fuite à la Rue du Moulin Courtelary

Une importante fuite nous a été annoncée lundi 28 février à 23h à la rue du Moulin à Courtelary.

La vanne de ce secteur a dû être fermée.

Les travaux ont démarré le mardi 1er mars le matin tôt.
Les choses ont été compliquées à cause de la présence d’un gros câble électrique de La Goule, non signalé et situé exactement en-dessus de la conduite d’eau potable.

De l’eau en bouteille a été distribuée aux foyers touchés.

L’équipe a travaillé d’arrache-pied pour régler le problème.

Le SEauCC vous prie d’excuser les désagréments ainsi causés.

Portes ouvertes du réservoir du samedi 2 octobre 2021

Portes ouvertes du réservoir du samedi 2 octobre 2021

La population est invitée aux portes ouvertes du nouveau réservoir de Solboz à Cormoret le samedi 2 octobre de 10h à 12h.

Un apéritif sera servi sur place, un abri est prévu en cas de mauvais temps.

Les véhicules privés sont interdits d’accès à la charrière de Cormoret et au réservoir.

Une navette (port du masque obligatoire) est organisée depuis la place du collège, le parking est à disposition sur la place du village.

Les mesures sanitaires sont de rigueur sur place et pour la visite à l’intérieur, la distanciation et le port du masque sera exigé.

Dureté de l’eau – 16 juin 2021

Dureté de l’eau – 16 juin 2021

Les résultats d’analyse officiels du laboratoire cantonal effectué le 16 juin 2021 sur le réseau de distribution de Courtelary-Cormoret ont montré que l’eau potable distribuée par le Syndicat d’alimentation en eau de Courtelary-Cormoret est conforme aux exigences légales.

Qualité bactériologiqueDureté en graduation française (°f)Teneur en nitrate (mg/l)
  Irréprochable    22.8 °f Moyennement dure   4.8 mg/l

Les personnes désirant obtenir de plus amples renseignements sur le réseau de distribution ou sur la qualité de l’eau peuvent prendre contact avec le syndicat.

Tél. 032 552 05 43

Consommation de l’eau

Consommation de l’eau

162 Litres d’eau potable par jour et par personne

En Suisse en général, la consommation moyenne d’eau d’un ménage s’élève à 162 litres par jour et par personne.
Cette consommation d’eau se répartit comme suit:

  • Rinçage de toilettes: 47,7 l ou 29,5%
  • Bain et douche: 31,7 l ou 19,6%
  • Lave-linge: 0,2 l ou 18,6%
  • Cuisine, boisson, vaiselle à la main: 24,3 l ou 15,0%
  • Soins corporels, lessive à la main: 20,7 l ou 12,8 %
  • Divers: 3,8 l ou 2,3%
  • Lave-vaiselle: 3,6 l ou 2,2 %

Une denrée précieuse

Bien que livrée à un prix très avantageux, l’eau potable coûte au niveau du conditionnement et du contrôle. En plus, chaque goutte d’eau potable doit être épurée après l’usage. Grâce à des gestes simples, nous pouvons contribuer à ce que l’eau potable ne soit pas gaspillée inutilement.

Adoptez les gestes suivants:

  • Prenez une douche plutôt qu’un bain
  • Fermez le robinet pendant que vous vous savonnez les dents
  • Pressez la petite touche de la chasse d’eau ou interrompez le rinçage
  • Installez des jets et pommeaux de douches économes
  • Veillez à bien remplir lave-linge et lave-vaisselle afin d’éviter les lavages inutiles

Source: Energie Service Bienne


Aspect écologique

L’eau potable est jusqu’à 1000 fois plus écologique que l’eau minérale. Cette différence s’accentue notoirement avec la distance de transport. C’est pourquoi l’alimentation centrale avec son vasteréseau de conduites est écologique. La longueur du réseau de distribution n’a qu’un faible impact environnemental. Pour des raisons écologiques, il est recommandé de boire de l’eau potable plutôt que de l’eau minérale.

Afin de pouvoir juger des effets du produit sur l’environnement, la SSIGE (Société suisse de l’industrie du gaz et des eaux) a analysé différentes eaux et établi un Ecobilan. Sur la base d’un litre d’eau prête à boire, ces eaux ont été comparées entre elles. La SSIGE a tenu compte du cycle de vie de l’eau minérale et de l’eau du robinet. Du captage de l’eau en passant par le traitement, le conditionnement, l’emballage jusqu’à la distribution chez des grossistes et détaillants. De la distribution via le réseau d’eau avec les
infrastructures nécessaires, le transport ou l’installation à la maison, la réfrigération ou la gazéification à domicile jusqu’à ce que l’eau arrive dans le verre du consommateur.

L’étude révèle que l’eau minérale plate, non réfrigérée, génère une charge environnementale de 90 à 1000 fois plus grande que l’eau du robinet. D’un point de vue écologique, il est recommandé de préférer l’eau du robinet à l’eau minérale. Fondamentalement, la distance jusqu’au lieu de conditionnement doit être la plus courte possible.

Source: SSIGE

Thème : Overlay par Kaira. Texte supplémentaire
Syndicat des eaux Courtelary-Cormoret