Consommation de l’eau

162 Litres d’eau potable par jour et par personne

En Suisse en général, la consommation moyenne d’eau d’un ménage s’élève à 162 litres par jour et par personne.
Cette consommation d’eau se répartit comme suit:

  • Rinçage de toilettes: 47,7 l ou 29,5%
  • Bain et douche: 31,7 l ou 19,6%
  • Lave-linge: 0,2 l ou 18,6%
  • Cuisine, boisson, vaiselle à la main: 24,3 l ou 15,0%
  • Soins corporels, lessive à la main: 20,7 l ou 12,8 %
  • Divers: 3,8 l ou 2,3%
  • Lave-vaiselle: 3,6 l ou 2,2 %

Une denrée précieuse

Bien que livrée à un prix très avantageux, l’eau potable coûte au niveau du conditionnement et du contrôle. En plus, chaque goutte d’eau potable doit être épurée après l’usage. Grâce à des gestes simples, nous pouvons contribuer à ce que l’eau potable ne soit pas gaspillée inutilement.

Adoptez les gestes suivants:

  • Prenez une douche plutôt qu’un bain
  • Fermez le robinet pendant que vous vous savonnez les dents
  • Pressez la petite touche de la chasse d’eau ou interrompez le rinçage
  • Installez des jets et pommeaux de douches économes
  • Veillez à bien remplir lave-linge et lave-vaisselle afin d’éviter les lavages inutiles

Source: Energie Service Bienne


Aspect écologique

L’eau potable est jusqu’à 1000 fois plus écologique que l’eau minérale. Cette différence s’accentue notoirement avec la distance de transport. C’est pourquoi l’alimentation centrale avec son vasteréseau de conduites est écologique. La longueur du réseau de distribution n’a qu’un faible impact environnemental. Pour des raisons écologiques, il est recommandé de boire de l’eau potable plutôt que de l’eau minérale.

Afin de pouvoir juger des effets du produit sur l’environnement, la SSIGE (Société suisse de l’industrie du gaz et des eaux) a analysé différentes eaux et établi un Ecobilan. Sur la base d’un litre d’eau prête à boire, ces eaux ont été comparées entre elles. La SSIGE a tenu compte du cycle de vie de l’eau minérale et de l’eau du robinet. Du captage de l’eau en passant par le traitement, le conditionnement, l’emballage jusqu’à la distribution chez des grossistes et détaillants. De la distribution via le réseau d’eau avec les
infrastructures nécessaires, le transport ou l’installation à la maison, la réfrigération ou la gazéification à domicile jusqu’à ce que l’eau arrive dans le verre du consommateur.

L’étude révèle que l’eau minérale plate, non réfrigérée, génère une charge environnementale de 90 à 1000 fois plus grande que l’eau du robinet. D’un point de vue écologique, il est recommandé de préférer l’eau du robinet à l’eau minérale. Fondamentalement, la distance jusqu’au lieu de conditionnement doit être la plus courte possible.

Source: SSIGE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Thème : Overlay par Kaira. Texte supplémentaire
Syndicat des eaux Courtelary-Cormoret